Nicole Miller Spring 2015 Runway Show

Friday, September 26, 2014



On my very first day of this season's edition of NYFW, I also had the pleasure of attending the Nicole Miller show for the first time in my life and of course, I wanted to share everything I saw with you guys ;) On a business perspective, I thought the collection was very smartly built, showcasing mostly what the consumers would buy instead of what they'd simply like to look at in magazines. There wasn't anything too high-Fashion-esque about Miller's Spring 2015 collection and that is precisely why I liked it so much. Even though, some would say that she didn't try to reinvent the trends this season, I actually thought she did, in her own way. From a creative perspective, I think she played really well with shapes and volume, and definitely took a risk when it came down to mix and matching prints… A risk that payed off, if you ask me !

Nicole Miller always brings out the girly girl inside of us, women, but I found this collection was a tad more trendy and confident. With such a collection, full of florals and bold prints, the Miller girl of next Spring will be the one stating that there are no more rules regulating the art of mixing and matching. She is making her own rules ! But if one of her signature is her elegant and feminine style, she has also made it a point to design a sexy Spring line, achieving a unique body consciousness. The kind of sexy one can only find among the streets of Brasil maybe ? As a matter of fact the theme of the show was 'Flying down to Rio' (how convenient!), and closed on the very popular and eponymous song by Claude Francois. You know which one I'm referring to ?

As her lineup displayed beautiful palm tree cutouts, fruity prints & black and white stripes, I believe it was also important to highlight the beauty statement of the runway show; fresh minimal makeup and messy beach hair. Not too messy though, as I am sure Nicole wanted to dissociate from all that sexiness a little. More like 'the day after' bed head look, which brings down the style and unpolishes the total Miller looks. Again, MAC Cosmetics was behind the show beauty looks, under the very distinguished eye of makeup artist, James Kaliardos.

I absolutely like that most of the pieces from this collection would be work appropriate (I didn't say corporate, here!) and that you can never really go wrong with stripes, floral print and flowy cuts. I would recommend keeping the cutout pieces and crop tops for Happy Hour but other than that, it's pretty much acceptable to me ;) I think there's something quite fun about tropical colours and prints paired to city-chic black. It helps creating more dimension to the outfits and sophisticates the whole  thing quite a bit. How's this for reinventing trends her own way ?!

***

Lors de ma toute première journée de cette édition de la NYFW, j’ai également eu le bonheur d’assister pour la première fois au défilé de Nicole Miller et bien sûr, je voulais partager avec vous tous ce que j’y avais vu ;) D’un point de vue affaires, j’ai trouvé la collection très intelligente et brillamment conçue de manière à ce que les consommateurs veuillent se la procurer et non simplement l’admirer à travers les pages d’un magazine. Il n’y avait rien de très Haute Couture chez cette collection Printemps 2015 signée Nicole Miller et cet exactement pourquoi je l’ai tant aimé. Bien que certains diraient qu’elle n’a pas essayé de réinventer les tendances cette saison, j’ai, pour ma part, trouvé qu’elle l’avait bel et bien fait, simplement, à sa manière. D’un point de vue créatif, j’ai trouvé qu’elle avait bien joué avec les formes et le volume de ses créations, et qu’elle avait su prendre un grand risque, côté imprimés dépareillés… Un grand risque qui en valut la peine, si vous voulez mon avis !

Nicole Miller fait toujours ressortir le côté jeune fille de chacune d’entre nous, bien que j’ai trouvé cette collection un peu plus tendance et empreinte de confiance. Avec une telle collection aussi vivante, les femmes qui porteront du Nicole Miller, au printemps, prochain seront celles qui s’affirmeront haut et fort quant à l’abolition des règles entourant le port d’imprimés dépareillés. Elles établiront leurs propres règles ! Toutefois, si son style élégant et féminin représente sa marque de commerce, Miller signe également cette saison, une collection très sexy, optant pour une conception corporelle de la femme tout à fait unique. Le genre de « sexy » que l’on pourrait retrouver dans les chauds quartiers brésiliens, peut-être ? En fait, le thème du défilé était Flying down to Rio (parfait!) et se termina sur les notes de la très populaire chanson éponyme de Claude Francois. Vous savez de laquelle je parle ?

Comme le défilé nous présentait une série d’imprimés palmiers, fruités, ainsi que des rayures noires et blanches, je pense qu’il est important de faire mention de l’aspect beauté de celui-ci; maquillage naturel, frais, et cheveux froissés comme lorsque l’on va à la plage. Pas trop froissés cependant, puisque j’imagine que Nicole tenait tout de même à se dissocier un peu de tout ce côté sexy mentionné précédemment. Un peu plus du genre « cheveux du lendemain matin », ce qui rendait le style de sa collection plus décontract’. Encore une fois, c’est MAC cosmétiques qui était derrière les looks beautés du défilé, sous l’œil attentif du distingué artiste-maquilleur, James Kaliardos.

J’ai beaucoup apprécié le fait que la plupart des pièces de cette collection seraient tout à fait appropriées pour le travail (lorsqu’il ne s’agit pas d’être en complet, bien sûr!) et que l’on ne peut jamais vraiment se tromper avec des rayures, des imprimés floraux et des coupes évasées. Je recommanderais de réserver les chandails courts et les pièces asymétriques pour les 5 à 7, mais autrement, tout est plutôt acceptable selon moi ;) J’adore également l’usage des couleurs et des imprimés tropicaux, mélangés à la couleur noire, sophistiquée et chic. Cela ajoute une tout autre dimension aux tenues du défilé. Pas mal du tout, pour ce qui est de réinventer les tendances à sa manière, n’est-ce pas ?!













This post appeared first on Petite Brunette en Talons Hauts **

No comments :

Post a Comment

Proudly designed by Mlekoshi playground