Monique Lhuillier S/S 2015 Runway Show

Wednesday, September 24, 2014



We all remember Monique Lhuillier’s darker, edgier Fall-Winter 2014 collection that hit the runway back in February (if you don’t, head over here for a quick reminder!) and which has just gotten in store, as a matter of facts. Abstract skull print, frothy party dresses, darker colour palette mixed to her typical pastels… If there’s one thing Monique knows for sure how to do, is definitely to deliver something unexpected season after season !

For her Spring-Summer 2015 line, the designer headed straight to the opposite way to conceive an iridescent, most decadent and quite fairy-esque lineup. Lhuillier did, indeed, mastered the art of Red carpet-worthy gowns & dresses but I felt like here, her focus kind of shifted to what I like to call daywear. I wouldn’t push my luck and dare to say casual because let’s face it, even her most simple pieces were designed with a structured, high-Fashion-esque flair. Appropriate for a Sunday brunch by the sea in one of LA’s fanciest restaurants perhaps ?

It wasn’t hard to figure out what has inspired Monique Lhuillier for this collection; the moment the models started waling down the runway it was just like watching the instant before the sun rises and paints the sky with luminous shades of pastels and light, soft colours. Her lineup consisted in a wonderful colour palette that amazes me everytime I look at it. Some light coral, sky blue, mint, pale lavender, soft hues of yellow and pink paired to reflective lamé, cellophane-like silky fabric, holographic paillettes and iridescent embroidery kept the collection youthful and juvenile. Later during press point, she explained that her inspiration came from her recent trip to Harbour Island in the Bahamas !

Lhuillier also experimented, this season, the epitome of glamour when she decided to incorporate to her collection of designs, a selection modern elements such as laminated lace, liquid satin and black mesh, my favourite being the second one as it resembled metal when it caught the light. Monique closed her show with some gorgeous evening gowns, remaining true to herself, with lots of beading and sequins. Every single A-line skirt had its own colour prism of sherbet-colored tulle layers, curating an insanely beautiful multidimensional effect which was truly magical. And finally, bombshell during the finale, flower-shaped cellophane confetti showered down from the ceiling and landed on the gowns, adding yet, another layer of sparkle. How graceful !

***

Qui ne se souvient pas du côté plus sombre et plus à cran de la collection Automne-Hiver 2014 de Monique Lhuillier, qui défila sur la passerelle de New York en février dernier (je vous en parlais d’ailleurs ici!) et qui vient tout juste d’entrée en boutique pour la nouvelle saison ? Imprimés têtes de mort, robes de soirée vaporeuses, palette de couleurs plus sombre en plus de ses tons pastel habituels… S’il y a une chose que Monique sait faire, c’est de nous livrer une performance totalement inattendue, saison après saison !

Pour sa collection Printemps-Été 2015, la créatrice effectua un tour sur elle-même de 180° en concevant une ligne estivale complètement différente de la précédente, des plus délectables et inspirée d’un brin de féérie. Lhuillier est bien entendu, maître dans l’art de la création de robes de gala dignes des tapis rouges, mais j’ai l’impression ici que son attention s’est portée cette fois sur le prêt-à-porter de jour. Je ne m’avancerai pas sur la théorie d’une collection plus décontract’ puisque, soyons franc, même ses morceaux les plus simples ont été conçus dans tout l’état de l’art de la Haute Couture. Plutôt appropriée pour un brunch du dimanche sur le bord de la mer, dans l’un des restaurants les plus huppés de L.A. peut-être ?

Il n’était pas difficile de s’imaginer ce qui a pu inspirer Monique Lhuillier pour cette collection; à l’instant où les mannequins commencèrent à défiler sur la passerelle, c’était comme assister à un magnifique lever du soleil, à l’aube lorsque celui-ci s’élève lentement en peignant le ciel de tons lumineux et de couleurs pastels très douces. Son défilé se caractérisait par une palette de couleurs des plus magnifiques qui semble m’éblouir à chaque fois que je la parcours du regard. Un peu de corail pastel, bleu ciel, menthe à l’eau, lavande pâle, de légers tons de jaune et de rose se mêlaient au lamé, à la soie d’apparence papier cellophane, aux paillettes holographiques et aux broderies iridescentes, afin de garder la collection jeune, presque juvénile. Plus tard, en point de presse, elle nous confia que son inspiration provenait d’un récent séjour à Harbour Island dans les Bahamas !


Lhuillier expérimenta également, cette saison, l’épitome du glam’ lorsqu’elle décida d’incorporer à sa collection, quelques éléments plus modernes tels que la dentelle laminée, le satin à effet liquide et le filet noir, mon favori étant le deuxième puisqu’on eut dit une sorte de métal lorsque la matière capta la lumière. Monique demeura fidèle à elle-même et termina son défilé avec une série de robes de soirées magnifiques serties de perles et de paillettes. Chacun des jupons évasés des ses robes possédait son propre éventail de tulles couleurs sorbet, étagées, recréant une sorte d’effet multidimensionnel carrément magique. Et puis, coup de théâtre, durant la finale, des confettis de papier cellophane en forme de fleurs descendirent du ciel, ajoutant ainsi un étage pailleté additionnel au travail de maître. Quelle grâce, quelle élégance !

      



     

     







     


This post appeared first on Petite Brunette en Talons Hauts **

1 comment :

  1. AMAZING collection! I love all the soft colors and floral prints everywhere! Beautiful!

    www.petitefashion.org

    ReplyDelete

Proudly designed by Mlekoshi playground