Launching of about: band @ Divan Orange

Thursday, July 5, 2012

Il y a deux semaines déjà, j'ai eu la chance d'assister au lancement de l'album du groupe about: band, intitulé Dukkha. Il s'agit du premier court album d'une tétralogie s'inspirant des Quatres Nobles Vérités de Bouddha, Dukkha, Samudaya, Nirodha, Narga, désignant la réalité vraie de la condition humaine. Après une prestation inoubliable, un son transcendent et une atmosphère conviviale, j'ai eu le plaisir de rencontrer les trois membres du groupe, Barbara Finck-Beccafico (24 ans), Michèle Bernier-Martin (23 ans) et Laurent E. Malo (20 ans), et d'échanger quelques mots avec eux au sujet de leur musique.

Two weeks ago, I was lucky enough to attend the launch of the album of about: band, Dukkha. This is the first short album of the tetralogy inspired by the Four Noble Truths of Buddha, Dukkha, Samudaya, Nirodha, Narga, designating the true reality of the human condition. After an unforgettable performance, a transcend sound and a very friendly atmosphere, I had the pleasure of meeting the three members of the group, Barbara Finck-Beccafico (24 years), Michèle Bernier-Martin (23 years) and Laurent E. Malo (20 years), and to exchange a few words with them about their music.


La chanteuse du groupe, Barbara, commença par me faire un petit récit, avec un très mignon accent français, de son expérience musicale au fil des années. Originaire de France, elle entra dans le monde de la musique à l'âge de 12 ans, grandement influencée par son père. Elle participe à plusieurs activités parascolaires en lien avec l'art musical, dont la chorale de son lycée, notamment, jusqu'à l'âge de 18 ans, où elle déménage à Montréal afin d'étudier le marketing et les affaires internationales au HEC. C'est à ce moment qu'elle décida de fonder son propre band, conjointement à la direction de sa boîte de gérance d'artistes, Poulet Neige.

The lead singer of the group, Barbara, began by telling me a little story with a very cute French accent, of her musical experience over the years. Originally from France, she entered the world of music at the age of 12 years, greatly influenced by her father. She participated in several extracurricular activities related to the art of music, including her high school choir, until the age of 18, when she moved to Montreal to study marketing and international business at HEC. That is when she decided to found her own band, together with the direction of her own artist management label, Poulet Neige.

©Benjamin Lamy - Photography

S'ensuivit de Michèle, la discrète mais très talentueuse pianiste du groupe, s'occupant à la fois de son clavier ainsi que des arrangements multimédias, le tout sur scène, tout au long de leur performance. Elle m'informa sur sa formation en piano classique et sur ses longues études au Conservatoire de musique de Rimouski. Au terme de ses études supérieures, elle entame un maîtrise en interprétation à l'Université de Montréal, qu'elle met en pause le temps de se consacrer à des projets plus personnels.

PB: Tu sembles plutôt réservée sur scène... Est-ce un trait de caractère qui t'es propre, ou s'agit-il d'un besoin important de concentration ?
M: Le travail que je fais, c'est beaucoup de multitasking. Il me faut un certain niveau de concentration mais mon attitude sur scène va surtout dépendre d'à quel point je suis nerveuse avant d'entrée en scène. Aussi, comme je suis derrière mon clavier, je ne peux pas me déplacer sur la scène autant que les autres.

Following, Michèle, the discreet but very talented pianist of the group, dealing with both the keyboard and multimedia arrangements on stage throughout the entire performance. She informed me about her training in classical piano and her long studies at the Conservatory of Music in Rimouski. After graduating, she began a Masters in Interpretation at the University of Montreal, but took a short break tto focus on her personal projects.

PB: You seem rather kind of shy on stage... Is this a part of your personality, or is it just a need to very focused on stage ?
M: On stage, I do a lot of multitasking. I need a certain level of concentration, but my attitude on stage will mainly depend on how much I'm nervous before it starts. Also, as I'm behind my keyboard all the time, so I cannot move on stage as much as the others.

©Benjamin Lamy - Photography

Finalement, Laurent, incroyable musicien polyvalent, me raconta comment il en vint à se perfectionner dans plus de quatre instruments différents au cours de ses 20 dernières années. Après 10 ans de violon classique, il n'en pouvait plus. Il décida alors de se pencher sur l'apprentissage du piano, de la guitare et de la basse. Une fois rendu au Cégep, il décida de fonder son propre band au son indie rock grunge, mais ne connu pas le succès attendu. C'est alors qu'il reçu un appel de Barbara, qu'il connait depuis son enfance, concernant la possibilité future de fonder about: band.

PB: Comment vous êtes-vous tous rencontrés ?
L: En fait, Barbara et moi nous connaissons depuis que nous sommes jeunes. Elle est la meilleure amie de ma grande soeur.
B: Exact ! Et puis, Laurent et moi sommes devenus amis avec le temps. Afin de trouver un troisième membre à notre groupe, j'ai envoyé plusieurs annonces sur internet. Un jour, Michèle me répondit et ce fut le début d'about: band.

Finally, Laurent, incredible versatile musician, told me a little bit about how he managed to learn how to play more than four different instruments during the last 20 years. After 10 years of classical violin, he got sick of it. He decided to focus on learning the piano, guitar and bass. Once in CEGEP, he decided to start his own band with a grunge indie rock sound, but had not as much success as expected. He then received a call from Barbara, who knew from her childhood, on the future possibility of starting about: band.

PB: How did you guys all meet ?
L: Well, Barbara and I have known each other since we were young. She is best friends with my older sister.
B: Exactly ! And then Laurent and I became friends over time. To find a third member to our group, I sent several ads on the Internet. One day, Michèle replied and it was the beginning of about: band.

©Benjamin Lamy - Photography

PB: Pourquoi utilisez-vous autant de multimédia dans vos performances ?
B: Il y a plus de 1000 groupes de musique, tous aussi bons les uns que les autres. On s'attend constamment à entendre de la bonne musique, de nos jours. Il faut donc un petit plus. Quelque chose qui fera en sorte que l'on se démarque des autres bands. Aussi, nous partageons tous les trois une passion pour l'art sonore, mais aussi pour l'art visuel. Tout le multimédia est conçu par nous-même et c'est Laurent qui s'occupe des montages.

PB: Why do you use so much multimedia in your performance on stage ?
B: There are over 1000 bands, all as good as each other. People expects to constantly hear good music nowadays. So you need a little something more. Something that stands out from the other bands. Also, we all share a passion for the art of music, but also for visual art. All multimedia is designed by ourselves and it's Laurent that takes care of editing the videos.

©Benjamin Lamy - Photography

PB: Pourquoi la plupart de vos chansons sont-elle en anglais ? Je ne porte pas de jugement, mais il faut avouer que nous sommes au Québec, dans une culture francophone !
B: Il n'y a pas de raison en particulier. Montréal est une ville bilingue, après tout ! On ne se force pas à écrire des textes en anglais, ça va comme ça vient.
L: Nous, on fait dans le ressentit (rires) ! Il ne faut jamais se forcer à une langue. Pour cet album, toutes les paroles ont été rédigées par Barbara, mais dans le prochain court album, j'ai écris l'une des chanson, Run.
M: Pour la mélodie, c'est collectif. On y travaille tous ensemble.

PB: Why do most of your songs are in English ? I'm not judging or anything, but I must admit that do live in Quebec, in a French culture !
B: There is no reason in particular. Montreal is a bilingual city, after all ! We don't force ourselves to write texts in English, it will come as it comes.
L: We're really just feeling it (laughs)! You should never force yourself to one language in particular. For this album, all the lyrics were written by Barbara, but in the next short album, I wrote one of the songs, Run.
M: For the melody, it is collective. We're all working on it together.

©Benjamin Lamy - Photography

PB: Mis à part l'inspiration venant des Quatres Nobles Vérités de Bouddha, lorsque l'on parle de la vie quotidienne, qu'est-ce qui vous inspire ?
L: Les petites choses de la vie, tout simplement. Ça peut être vraiment n'importe quoi... Le cinéma, notre entourage, les autres bands...
M: Pour moi, la spiritualité bouddhiste en générale m'inspire beaucoup. Voir des gens qui se battent pour leurs rêves, c'est quelque chose de motivant.
B: Je pense qu'on est vraiment en phase avec notre spiritualité, tu vois (rires) !

PB: Aside from the inspiration of the Four Noble Truths of Buddha, in everyday life, what inspires you the most ?
L: The little things in life, simply. It can be really anything... Movies, our surroundings, other bands...
M: To me, Buddhist spirituality in general inspires me a lot. To see people fighting for their dreams, this is something I find very motivating.
B: I think we're really down with our spirituality, you know (laughs) !

©Benjamin Lamy - Photography

PB: En quoi votre style personnel se reflète-t-il sur scène ?
B: On essaie d'apporter sur scène notre style personnel à chacun mais de l'unifier avec un point en commun. Par exemple, aujourd'hui on a choisi d'avoir un item rouge; un carré rouge en l'honneur de la crise étudiante pour Laurent, le rouge à lèvre pour moi et le foulard rouge attacher au bras de Michèle.
L: Vive la démocratie ! Je dis ça juste comme cela (rires) !

PB: How does your own personal style is reflected on stage?
B: We try to bring our very personal style on stage but at the same time, we want to unify it with one thing in common. For example, today we chose to have a red item, a red square to support the student strike for Laurent, bright red lipstick for me and a red scarf wrapped around Michèle's arm.
L: Long live democracy ! Just sayin' (laughs) !

©Benjamin Lamy - Photography

PB: Parlant de style, qui vous habille aujourd'hui ?
B: Je porte une robe péplum noire provenant d'une boutique de Las Vegas dont je ne connais pas le nom que mon père m'a offert. Sur scène, j'aime bien être pieds nus, malgré mes quelques 300 paires de chaussures dans ma garde-robe (rires). Ma bague provient d'une petite boutique en France nommée Appartement à louer. Finalement, mon rouge à lèvre, c'est de MAC, évidemment !
M: Bon, il va falloir m'aider car je n'ai absolument aucune idée de quelles marques je porte en ce moment (rires) ! Un jeans noir euhm... Diesel Industrie... Deux camisoles superposées signées... Garage et... Bohemian Chic... Ma bonne vieille paire de Converse gris... Et le collier, les bagues et le foulard proviennent de ma collection personnelle.
PB: J'aime vraiment ce qui se passe en ce moment ! J'adore comment c'est Laurent qui s'y connait le plus concernant sa garde-robe (rires) !
B: Oui ! Ça parle beaucoup, pas vrai Laurent ;) ?!
L: (En textant) Hein ?!
(Rires)

PB: Speaking of style, who dressed you guys today?
B: I wear a black peplum dress my father gave me, from a shop I don't remember the name in Las Vegas. On stage, I like being barefoot, despite the 300 pairs of shoes in my closet (laughs). My ring is from a small boutique in France named Appartement à louer. Finally, my lipstick is from MAC, of course !
M: Well, you are gonna have to help me because I have absolutely no idea what brand I'm wearing right now (laughs)! Um... black jeans by Diesel Industry... Two tanks from... Garage and... Bohemian Chic... My good old pair of gray Converse... The necklace, rings and scarf are from my personal collection.
PB: I like what's happening right now ! I really like how it's Laurent who really knows the most about his wardrobe (laughs) !
B: I know, right ! Kind of sketchy isn't it Laurent ;) ?!
L: (While texting) Huh ?!
(Laughs)

©Benjamin Lamy - Photography

PB: Comment décrivez-vous votre style personnel ?
B: Mon style vestimentaire est excentrique avec une pointe de sexy. Côté musique, je suis vraiment du genre Psyché-Folk Lo-Fi. C'est de l'éclectisme pur, en fait !
M: Euhm... Bon on va mettre ça en mot... Chill, badass avec une pointe de hippie (rires!). Moi aussi, tout comme Barbara, je fais beaucoup dans l'éclectisme musical.
L: Moi je suis... Les filles, je suis quoi ? Je suis comment ?
M: T'es un peu du genre grunge propre (rires).
B: Oh ! Avec une point de dandy (rires) !
L: Ouais je pense que ça me va ! Côté musique, c'est vraiment éclectique, pour faire changement (rires) !

PB: How would you describe your personal style ?
B: My clothing style is very eccentric with a touch of sexy. Musically, I'm really kind of Psyche-Folk Lo-Fi. This is pure eclecticism, in fact !
M: Um... Well let's put it into words... Chill, badass with a hint hippie (laughs). Like Barbara, I am very eclectic in my musical style.
L: Well, I'm... Girls, what am I ? How I am ?
M: You're just kind of like... Neat grunge (laughs).
B: Oh! With a hint of dandy (laughs) !
L: Yeah I think it suits me ! Musically, I'm really eclectic, for a change (laughs) !

©Benjamin Lamy - Photography

PB: Quelles chansons ont été interprétés ce soir ? Où pouvons-nous les retrouver ?
M: Alors il y a eu Chalie, Cry, Scream et Peur, que l'on peut retrouver sur notre premier album, Dukkha. Et nous avons aussi joué Run et Steinway, qu'on retrouvera sur notre deuxième album.
PB: Au fait Laurent, c'est comment un band avec deux filles (rires) ?!
L: (Rires) J'ai toujours eu beaucoup d'amies qui sont des filles, je pense que l'on a développé une relation fraternelle. On est des amis avant tout ! On est vraiment très proche :)

PB: What songs have been interpreted tonight ? Where can we find them ?
M: So there was Chalie, Cry, Scream and Fear, which can be found on our first album, Dukkha. And we played Run and Steinway, that will feature on our second album.
PB: BTW Laurent, how is it to be in a band with two girls (laughs) ?!
L: (Laughs) I always had many friends who are girls, I think we developed a brotherly relationship. We're friends first ! We are really close :)

©Benjamin Lamy - Photography

PB: Faisons un peu de politique, j'ai cru comprendre que vous étiez « carrés rouges » ?
L: Oui, je pense que c'est très important en tant que band de se positionner sur la question. On veut qu'il soit clair que about: band appui la révolte étudiante. Pour Barbara qui n'est pas résidente permanente au pays, c'est surtout important parce qu'elle ne peut pas manifester directement. Avec uniquement un permit de travail, si tu te fais arrêter, t'es dans la m**** !

PB: Let's talk about politic, I understood that you were "red squares" ?
L: Yes, I think it is very important as a band take a side on the issue. We want it to be clear that about: band supports the student strike. For Barbara, who is not a permanent resident in the country, it is especially important because she can't really participate. With only a work permit, if you get arrested you're in deep s***!


PB: Quels sont vos plans futurs pour la prochaine année ?
M: Produire nos trois prochains courts albums... (Regardes Barbara...)
B: Garder notre énergie afin de remplir nos promesses ! (Se tourne vers Laurent...)
L: Terminer l'année avec une compilation de nos dix ou douze meilleurs morceaux ?!
PB: Avez-vous un mot pour vos fans ?
B: Merci ! Tous cela est grâce à vous ! Continuez de nous partager, c'est ce qui compte !
L: Être un fan actif c'est comme voter aux élections. Chaque individus compte !
M: Merci d'être là pour nous ! Sans les fans il n'y a plus de musique.
PB: Et pour vos fans « carrés verts » (rires) ?!
B: Ben... Tu peux être un « carré vert » et écouter de la bonne musique (rires) ! L'un n'exclut pas l'autre. Tout le monde à droit à son opinion, la musique ne fait que rassembler les gens.
L: On vote aux prochaines élections, tout le monde !!!

PB: What are your future plans for the upcoming year ?
M: To produce our next three short albums... (Looks at Barbara...)
B: Keep our energy to fulfill our promises ! (Turns to Laurent...)
L: Finish the year with a compilation of our ten or twelve best songs ?!
PB: Do you have a word for your fans ?
B: Thank you so much ! All this is because of you ! Please continue to share our music, that counts !
L: Being an active fan is like voting at the elections. Each single person counts !
M: Thanks for being there for us ! Without the fans there is no more music.
PB: And to your "green squares" fans (laughs) ?!
B: Well... You can be a "green square" and listen to good music (laughs) ! One does not exclude the other. Everyone is entitled to his opinion, music just brings people together.
L: We vote at the next elections, everyone !

Vous pouvez suivre about: band sur.../You can follow about: band on...

Voici un aperçu du billet de demain sur mon look pour le lancement de l'album Dukkha par about: band au Divan Orange ! À demain...

Here's a peek of tomorrow's post on my look for the launch of the album Dukkha by about: band, at Divan Orange ! Stay tuned...


La petite brunette en talons hauts -xoxo-

No comments :

Post a Comment

Proudly designed by Mlekoshi playground